Le harcèlement sexuel dans le milieu professionnel en Afrique : on en parle ?

abuse-art-awareness-622135

#MeToo, #BalanceTonPorc, vous avez certainement beaucoup entendu parler de ces campagnes pour dénoncer le harcèlement sexuel et les violences sexuelles, surtout contre les femmes, dans plusieurs pays. Ces campagnes ont permis à des milliers de femmes de pouvoir dénoncer ce qu’elles ont subi comme paroles, propositions ou gestes déplacés à connotation sexuelle venant de collègues, supérieurs, etc.

Si ces événements ont interpellé beaucoup de personnes et levé le voile sur cette triste réalité, cela a également mis en avant le fait que le harcèlement sexuel est bien plus répandu dans le monde professionnel que ce qu’on pourrait penser mais aussi que beaucoup de victimes n’avaient pas le courage de parler de ce qu’elles avaient subi par honte, par peur d’être jugées, sanctionnées ou rejetées.

En Afrique par contre, même si nous reconnaissons le courage de certaines personnes qui ont également mis en place des initiatives pour permettre aux victimes de parler de ce qu’elles ont subi, ce mouvement a pris plus timidement qu’en Occident : pression sociale, honte, peur des conséquences, influences culturelles sont différentes raisons évoquées par ceux qui ont étudié la question.

Faut-il pour autant se taire sur cette réalité qui est tout aussi présente dans nos milieux professionnels et qui touche aussi bien les hommes que les femmes ? En se taisant, comment pourrions-nous contribuer à dissuader ces personnes malintentionnées qui font de la vie de leurs collègues un enfer en leur proposant du travail, une promotion ou de l’argent contre le sexe, en les menaçant chaque jour, en allant même jusqu’à les faire chanter pour profiter de leur corps ? Nous faisons ou ferons bientôt partie de ce milieu professionnel qui a ses exigences, ses bons côtés mais aussi des côtés sombres. Nos frères, sœurs, amis, enfants suivront bientôt. Pour être mieux préparé à faire face à ces situations qu’on ne souhaite pas, parlons-en.

Un Directeur de Ressources Humaines qui offre du travail aux candidates en entretien contre du sexe, un professeur qui fait des avances à une étudiante en la menaçant de lui donner de mauvaises notes, un patron qui dit très souvent de paroles déplacées à son employée ou qui veut toucher des parties de son corps, une patronne qui fait chanter son assistant ou son employé pour qu’il se donne à elle, une cadre confirmée qui dit à sa jeune collègue que donner son corps aux hommes est le seul moyen de pérenniser son poste dans une entreprise, voici autant de situations que vivent très souvent ceux qui travaillent mais aussi les élèves et étudiants dans les universités et écoles.

Bien souvent, paradoxalement, la victime est celle qui est prise de honte, de culpabilité, de peur de perdre son travail ou d’être injustement sanctionnée alors que dans une société saine, elle devrait avoir tous les moyens de dire non et de dénoncer sans crainte.

A travers cet article, nous voulons mettre en garde, attirer l’attention sur cette réalité et stimuler la réflexion : il est essentiel que le harcèlement sexuel au travail ne soit plus un sujet tabou en Afrique.

Il serait difficile de proposer des solutions à mettre en oeuvre individuellement pour prévenir le harcèlement sexuel dans la mesure où il provient de quelqu’un d’autre. Rien n’excuse les harceleurs, n’empêche qu’il est de bon ton, dans notre contexte social africain, de faire attention à certaines choses qui pourraient susciter des comportements déplacés envers nous au travail : notre habillement, les petits flirts entre collègues, etc.

      Derrière une personne gentille et attentionnée, peut se cacher un vrai bourreau.

Nous donnons ci-après quelques pistes sur comment réagir face à un cas de harcèlement sexuel au travail. Certes, cela n’est pas facile, car le bourreau est généralement quelqu’un qui a une position dominante par rapport à sa victime, mais se taire et subir n’est pas non plus la meilleure solution.

  • Dire non : cela peut paraître évident, mais dire clairement à celui qui nous harcèle que nous n’avons aucune intention de répondre favorablement à ses avances et que cette situation nous met vraiment mal à l’aise est indispensable. Beaucoup de bourreaux mettent souvent en avant, pour excuser leurs actes, le fait que leurs victimes n’aient jamais exprimé leur désaccord. N’hésitez pas à leur dire non, tout en laissant des preuves : SMS, e-mails, témoins, etc.
  • Dénoncer celui qui vous harcèle : en parler soit au responsable de votre bourreau, à la personne en charge des ressources humaines dans votre entreprise ou encore à une ONG de lutte contre ces abus.
  • En parler à quelqu’un : si vous pensez ne pas pouvoir en parler dans votre entreprise, parlez-en au moins à des parents, des proches ou à des personnes de confiance qui sauront vous donner des conseils avisés sur l’attitude à adopter.
  • Prendre des dispositions restrictives vis-à-vis de celui vous harcèle : l’éviter autant que possible dans le cadre de vos interactions professionnelles ou demander, si possible, à changer de poste.

Il est temps que le débat soit plus intense et que des mesures soient mises en place au sein des entreprises ou même à un niveau national pour encourager tous ceux qui subissent les actes de harcèlement sexuel à dénoncer leurs agresseurs, sans crainte de conséquences.

Parlons-en. Commentez pour nous donner vos avis, et si vous souhaitez rester anonyme (ce que nous comprenons parfaitement), écrivez-nous via notre page de contacts, par message sur Facebook ou par e-mail (sprofessionalexperiences@gmail.com) pour partager vos expériences sur le sujet. Vos retours seront très utiles pour sensibiliser sur ce sujet.

Stéphanie S.M.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close