Recherche d'emploi

Recrutement : ils ont apprécié mon travail mais rejeté ma candidature

L’idée de cet article nous est venue suite à des échanges avec un jeune homme dont la candidature pour un emploi a été rejetée (après un entretien et un test écrit bien apprécié) parce que, d’après le recruteur, il n’a pas senti, au cours de leurs échanges, qu’il était motivé. Le recruteur n’était pas certain qu’il voulait vraiment rejoindre leur entreprise.

Cela peut sembler bizarre, parce qu’on se dit : « S’il a postulé à l’offre d’emploi, c’est qu’il est intéressé par votre entreprise. S’il a pris le temps de répondre au test écrit et qu’il s’est appliqué à bien le faire, c’est qu’il est intéressé. Pourquoi ce commentaire alors ? ».

Généralement, pendant une recherche d’emploi, on se focalise sur les compétences techniques qu’on pourrait offrir à l’entreprise qui nous recrutera, d’où le temps et l’énergie qu’on met à parfaire notre CV et à bien expliquer tout ce dont nous sommes capables. Par contre, la lettre de motivation est souvent négligée et mal rédigée (reprise de ce qui est déjà écrit dans le CV, reprise des phrases et modèles répandus sur Internet, pas d’informations sur notre réelle motivation, etc.)

Cette petite anecdote montre combien certaines entreprises privilégient, au-delà du profil technique, la motivation du chercheur d’emploi à rejoindre l’entreprise. Il y a une différence entre : « je veux vraiment obtenir ce poste (quelle que soit l’entreprise) » et « je veux vraiment travailler avec votre entreprise en particulier ».

« J’ai déposé mon dossier dans plusieurs entreprises. C’est le poste qui m’intéresse. Que ce soit avec vous ou avec une autre entreprise, je veux juste le poste. ». C’est ce que nous disons inconsciemment via la plupart des candidatures à des offres d’emploi.  

Si dans la recherche d’emploi, on sait dire qu’on a besoin du poste, il est aussi important de ne pas donner au recruteur l’impression que son entreprise n’est pas votre premier choix, mais un choix parmi tant d’autres (même si c’est le cas :)).

Un candidat motivé est celui qui montre qu’il a toujours rêvé de rejoindre cette entreprise, qu’il adhère à sa vision, qu’il admire ce que l’entreprise fait et qu’il aimerait vraiment participer à l’aventure de développement de la compagnie.

Un tel candidat a plus de chances de retenir l’attention du recruteur. Pourquoi ? Un recruteur sait qu’un employé motivé :

  • est prêt à tout donner pour mener à bien toutes les tâches qu’on lui confie, et même à en faire plus ;
  • sera ouvert à l’apprentissage pour s’améliorer ;
  • sera moins enclin à démissionner à la première occasion pour aller dans une autre entreprise.

Comme quoi, pour se distinguer lors d’une recherche d’emploi, la carte de la motivation est essentielle.

Je veux montrer à l’entreprise que je suis motivé(e). Comment faire ?

La première impression qu’on donne est essentielle. Pour un chercheur d’emploi, cette première impression est donnée, entre autres, via son dossier de candidature, notamment sa lettre de motivation.

Les recruteurs savent que beaucoup vont copier les modèles sur Internet, ils connaissent les phrases et mots utilisés dans ces modèles, ils lisent et relisent ça dans plusieurs lettres. Voir la même chose chez vous ne va pas susciter une envie particulière d’en savoir plus sur vous. Mettez-vous un peu à leur place… « Encore un qui a copié sa lettre sur Internet et qui pense que je ne le remarquerai pas ».

L’avantage de savoir que beaucoup de personnes font la même chose…est de se distinguer plus facilement en faisant le contraire :). Même si on s’inspire des modèles donnés sur Internet (qui sont quand même une bonne base permettant de savoir comment écrire la lettre), il faudrait néanmoins personnaliser au maximum sa lettre de motivation et être vrai(e) :

  • ne pas répéter ce qui est dit dans le CV ;
  • dire ce qu’on sait de l’entreprise ;
  • dire pourquoi on veut travailler dans cette entreprise : vous pouvez même raconter une anecdote ou parler de vos objectifs de vie qui sont en phase avec leur vision, etc…Tout ceci, en utilisant des phrases bien formulées et sans faute d’orthographe.

En plus de cela, il faudra indiquer pourquoi vos capacités techniques et humaines vous permettraient de bien vous intégrer dans l’entreprise et de contribuer à son évolution.

« Ca y est ! J’ai été contacté(e) pour un entretien. ». Super ! Il faudra maintenant confirmer votre motivation.

Dès qu’on est contacté(e) par l’entreprise pour un entretien, il faudra confirmer notre motivation par d’autres moyens.

  • Être réactif et disponible : programmer un entretien avec certains candidats est un véritable casse-tête. Ils attendent plusieurs jours avant de répondre au mail de prise de contact du recruteur, ou n’arrivent pas à dire au recruteur quand ils seront disponibles pour un entretien. Pire, ils reportent plusieurs fois les rendez-vous programmés. On est d’accord que cela ne montre pas qu’on est motivé ! Il faudrait montrer par notre rapidité à répondre aux échanges et à respecter les rendez-vous, à être ponctuels que nous voulons décrocher le poste dans cette entreprise.
  • La motivation sera aussi évaluée si l’entreprise vous demande un travail pour tester certaines de vos compétences. Dans l’expérience vécue par le jeune homme précédemment évoqué, le recruteur lui avait demandé d’envoyer, par mail, un compte-rendu synthétique de leur entretien téléphonique. Malheureusement, le candidat a attendu plusieurs heures avant d’envoyer le compte-rendu (même si c’était pour s’appliquer et rendre un bon travail), et cela n’a pas joué en sa faveur.
  • Profitez également des échanges de mail pour rappeler au recruteur que « vous seriez vraiment heureux de travailler avec l’entreprise et que vous êtes disponible pour toute information supplémentaire sur votre candidature ».
  • Se renseigner au préalable sur l’entreprise (sur Internet, auprès d’anciens employés), avant l’entretien : montrer au recruteur que vous avez fait l’effort de vous renseigner sur l’entreprise est un point positif. Vous serez plus à l’aise au cours de l’entretien. Cela vous évitera également  de poser des questions « évidentes ». Au contraire, vous marquerez le recruteur en posant des questions pour éclaircir les points que vous n’avez pas compris suite à votre recherche.
  • N’oubliez pas les petits gestes qui font la différence:
    • envoyer un mail au recruteur, après l’entretien, pour le remercier pour le temps qu’il vous a accordé et confirmer votre motivation suite à vos échanges ;
    • en cas de rejet de votre candidature, envoyez un mail au recruteur pour le remercier pour l’attention portée à votre candidature ; faire part de votre déception ; demander humblement, dans la mesure du possible, les raisons expliquant le refus afin que vous puissiez corriger cela pour vous améliorer pour la suite de votre recherche. Cela fera son petit effet sur le recruteur, et qui sait ? Une nouvelle opportunité pourrait se présenter dans son entreprise.

En posant ces actions, à diplôme égal, vous ferez sûrement la différence par rapport à un autre candidat.

Cela compte aussi bien pour les recherches d’emploi classiques que les offres postées sur les réseaux sociaux. Il est malheureusement courant de voir des gens, écrire en commentaire, sous des offres d’emploi sur les réseaux sociaux : « Je suis intéressé(e) » ou « Ecrivez-moi sur xxx@yyy. » alors qu’il y a une adresse e-mail indiquée dans l’offre ou même des indications sur ce qu’il faut faire pour postuler. A la place d’un recruteur, que penseriez-vous de ces personnes ?

Crédit photo : Iwaria

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :